La Vis : une rivière mythique à découvrir, entre Gard et Hérault

© Jacques Del Arco Aguirre

Chaque région de France offre ses petites pépites pour pêcher la truite dans des paysages magnifiques et encore préservés. Les Cévennes ne font pas exception, de nombreux parcours y attendent les passionnés à la recherche de dame fario.

La Vis est certainement l'une des plus belles rivières du pays. La diversité des parcours offerts sur son linéaire autorise toutes les techniques de pêche. Les poissons savent répondre présents, sous certaines conditions…

peche-Vis-mythique
peche-Vis-mythique

Une rivière mythique

La Vis est un affluent de l'Hérault qui prend sa source dans le Parc national des Cévennes. Le cours d'eau emprunte des paysages somptueux, en serpentant entre les départements du Gard et de l'Hérault. Elle traverse par exemple le cirque de Navacelles et des gorges profondes difficilement accessibles.

Vis-cirque-Navacelles
Vis-cirque-Navacelles

La Vis est une rivière mythique, dont la réputation n'est plus à faire. C'est bien sûr la taille et la densité des truites farios qui ont fait la renommée du cours d'eau. Mais c'est aussi la méfiance des truites qui est reconnue : les eaux cristallines imposent des approches parfaites et une discrétion de tous les instants. Ici, les truites se méritent, mais savent récompenser les pêcheurs persévérants.

La pêche sur la Vis

Si les truites sont méfiantes, la confection des bas de ligne doit être réalisée en conséquence, quelle que soit la méthode de pêche… La Vis est une rivière qui se prête idéalement à la pêche à la mouche.

peche-mouche-Vis
peche-mouche-Vis

Plus en aval, peu avant sa confluence avec l'Hérault, les belles veines d'eau incitent à la pêche en nymphes ou aux appâts naturels. De très jolis sujets s'abritent aussi sur les bordures. Il faut donc savoir faire un juste choix entre la discrétion offerte par un bas de ligne en 10 centièmes et la solidité des nylons en 16 centièmes. Ce sont aussi les débits le jour de la session ou la couleur de l'eau, si une pluie a mâché la rivière par exemple, qui guideront votre choix.

Le cours d'eau se prête idéalement à la pêche aux leurres. On pêchera plutôt en ultraléger en aval de la résurgence du Moulin de la Foux. Sur la partie basse du cours d'eau, des leurres plus imposants n'effraieront pas forcément les belles truites sur la rivière qui s'est bien élargie.

Certains parcours sont privés, non loin de la confluence avec le fleuve Hérault. Ne pas hésiter à se tourner vers les fédérations de pêche de l'Hérault et du Gard pour des précisions sur le volet réglementaire. Et pensons qu'il n'est pas interdit de relâcher ses prises : les populations de truites ne s'en porteront que mieux dans les années futures.

Plus d'articles sur les chaînes :

Hérault
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...