Peche.com, découvrez les experts qui font vivre le magazine

Peche.com c'est toute l'actualité de la pêche réunie dans un même espace. Mais pour parler poissons, techniques, matériel… il faut des spécialistes. Peche.com s'est associé à des pointures du domaine, des spécialistes, des experts pour vous alimenter quotidiennement sur votre passion. Voici le portrait de pêcheur des signatures à retrouver sur le site.

À chaque domaine son expert. Jean-François Leroux pratique la pêche en mer, il va nous en parler. Frédéric Brilloux est guide de pêche en rivière, il aime partager et éduquer dans ce domaine. Gauthier Martin aime la pêche aux carnassiers, il va nous communiquer sa passion. Mais avant tout, tous trois sont journalistes. Voici les portraits de ces 3 intervenants :

Jean-François Leroux : "J'aime aller taquiner les poissons en mer"

Jean-François Leroux

Né à Nantes en 1965, j'ai été baigné dans l’univers de la pêche en mer dès mon plus jeune âge. Initié par mon père à environ 6 ans, l’enfant que j'étais, à cette époque, s’est piqué au jeu et j'avais à cœur de montrer à mes ainés que je pouvais aussi pêcher de gros poissons en bateau. Photographe de formation, je suis devenu reporter pour un très grand quotidien, sans pour autant négliger ma passion pour la pêche et la navigation.

Un grand souvenir restera gravé à vie dans mon esprit quand j’avais 14 ans et que mon père, bloqué par son travail d’éleveur de chevaux, m’a confié les clefs de son bateau en me disant de faire attention en mer…

Dès lors, je n'avais de cesse que d’aller sur l’eau pour chercher bars et maquereaux plutôt que d’aller à la plage avec mes copains. Plus âgé et délocalisé pour des raisons professionnelles, il m'arrivait de faire 400 km dès que mon emploi du temps, la saison et la météo le permettaient, pour aller taquiner les poissons en mer.

Passionné de photo, d’écriture et de pêche, j'ai eu l’occasion de rencontrer Michel Kumpf, le rédacteur en chef des revues Pêche en Mer et Partir Pêcher. Ce dernier m'a ouvert les pages de son magazine et je suis devenu pigiste. Quelques années plus tard, j'assurais la fonction de rédacteur en chef adjoint des deux revues. J'ai occupé ce poste à Paris durant plus de cinq ans toujours avec la même passion pour la pêche en France et à l’étranger. De retour au pays à Piriac (44), c’est maintenant à Peche.com que je prends un grand plaisir à faire part aux lecteurs de mes connaissances de la pêche en mer et de la navigation qui y est liée.

Frédéric Brilloux : "Je vis un peu avec des écailles sur le dos"

Fred Brilloux

Très jeune, au grès des routes et des chantiers que mon père effectuait en tant que chauffagiste aux quatre coins de la France, j’allais découvrir la pêche. Avec ma mère nous le suivions et nous résidions en caravane. Il  trouvait toujours un chantier proche d’une rivière pour assouvir son loisir qu’était la pêche. Je changeais d’école comme de rivière, le top! Je l’accompagnais même dans les secteurs dangereux tels la Seine à Rouen ou sur les bords de l’Allier. Un petit bateau gonflable gagné avec les points des pleins de gazole m’a permis d’acquérir une autonomie suffisante, c’était à Olivet sur le Loiret.

C’est à l’âge de 12 ans, alors en pension chez mes grands parents agriculteurs à Faye La Vineuse sur mes terres natales de Touraine, que la grande aventure a commencé. Les  jours sans école à vélo, les cannes attachées au cadre, le pique-nique sur le dos et la boite à pêche sur le porte-bagage,  je partais dans le parc de la ville de Richelieu pêcher les canaux à 8 km de la maison, seul.

Les soirs après l’école, les ruisseaux les plus proches étaient mon terrain de jeu : sur la piste des gardons et du chevesne et safari sauterelles ou autres larves et insectes. Parfois je récupérais des courtilières avant de partir dans le tas de fumier de la ferme, parfait pour les petites carpes ! Le week-end je découvrais avec mon père la Vienne aux alentours de Chinon, à 20 km de la maison. Je franchis alors la barrière des leurres avec ma première canne à lancer et une cuillère tournante. Les brochets et les perches nous régalaient. Nous partions également en Loire pêcher les mulets, souvenirs de combats effrénés.    

Plus les années passaient, plus la nature m’attirait, et ce au détriment de l’école. J’étais devenu un vrai "champi" à la recherche des serpents, des champignons et de  l’errance au bord de l’eau et dans les sentiers forestiers. C’est toujours le cas d’ailleurs...

Après plusieurs jobs qui me laissaient du temps pour appréhender la nature et la pêche, je fis une formation de moniteur guide de pêche. Je me suis installé en Touraine où j’ai mes racines. J’ai également guidé en Irlande chez mon  ami Arnaud Brière une dizaine d’années où j’ai pu développer certaines techniques que j’applique en France avec succès. J’ai été partenaire de plusieurs marques de matériel de pêche et j’ai même développé des gammes de cannes carnassiers mer et eau douce pour Garbolino. J’anime régulièrement les lives sur Fishing TV.

La mer, je m’y rends souvent. J’ai réalisé quelques compétitions lors desquelles je me suis franchement régalé et pour tout vous dire l’air iodé a toujours un goût de "reviens-y". Totalement imprégné de cet univers pêche je vis un peu avec des écailles sur le dos. Et donc depuis 16 années je partage avec tout public ce que j’ai pu découvrir  au fil de mes expériences.

Aujourd’hui c’est avec vous et les écrits que le partage va se faire. Je me positionnerais régulièrement en  novice de la pêche de façon à reprendre les bases. Si pour certains cela semblera peu instructif, j'espère que pour d’autres ce soit peut-être le début d’une aventure.          

Gauthier Martin : "Je passe énormément de temps au bord de l’eau"

Gauthier Martin

J’ai 29 ans et je vis dans le département de la Somme, région des Hauts-de-France. Je suis originaire d’un milieu rural, la nature et les trésors quelle abrite, me passionnent depuis toujours. Le virus de la pêche, je l’ai attrapé tout jeune avec mon grand-père, comme beaucoup de pêcheurs. Après avoir fait mes armes en pêchant au coup et au vif, je me suis orienté vers la pêche au leurre à l’adolescence. Cette technique ludique est vite devenue ma pêche de prédilection, toutes espèces confondues.

Ce que je préfère c’est la pêche embarquée, en float-tube, en kayak ou en bateau. Toutefois, j’aime aussi pêcher du bord, prendre ma canne, mon sac à dos et partir à l’aventure. J’adore la pêche de la truite en petites rivières, au début du printemps, j’en profite toujours pour lier l’utile à l’agréable avec mon autre passion : la morille !

Sur le plan professionnel, j’ai eu la chance de travailler dans la presse halieutique. J’ai travaillé comme assistant communication pour les magazines "Le Pêcheur de France" et "Pêche et bateaux". Une occasion de faire de belles rencontres, de voyager pour les reportages et surtout de vivre de ma passion pour la pêche !

Je passe énormément de temps au bord de l’eau, je ne me vois pas faire sans ! J’aime partager les connaissances acquises au bord de l’eau, mais la nature n’a jamais fini de dévoiler tous ses secrets. Au fil du temps on apprend toujours de nouvelles choses à chaque sortie. C’est aussi pour cela que j’aime la pêche et c'est ce que j'ai envie de partager avec vous.

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...